Logo allemagne21.tv
Inscription Newsletter allemagne21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

En Allemagne, on ne prend pas l’espionnage à la légère ! Interdite à la vente depuis février en Allemagne, une poupée connectée, dotée d'un micro et d'un haut-parleur et qui peut se connecter en bluetooth à un smartphone et une tablette, est accusée d'écouter aux portes. Par sécurité, les personnes ayant en leur possession Cayla doivent impérativement la détruire au plus vite. En charge du dossier, l'Agence fédérale des réseaux (l'équivalent de l'Arcep en France) exige des preuves de la destruction du jouet sous forme de photo avant/après. Ce cliché pourra d'ailleurs servir de preuve auprès du revendeur pour exiger un remboursement. A défaut, une amende de 25.000 euros leur pendra au nez. Commercialisée par la société américaine Genesis Toys, Cayla présente de nombreuses failles de sécurité. En effet, aucun code n'est exigé au moment de la connexion avec l'appareil et aucune notification n'est envoyée à l'utilisateur. En France, la Cnil a été saisie du dossier, mais Cayla est toujours vendue dans les magasins et sur internet.

Contenu de la vidéo : En Allemagne, on ne prend pas l’espionnage à la légère ! Interdite à la vente depuis février en Allemagne, une poupée connectée, dotée d'un micro et d'un haut-parleur et qui peut se connecter en bluetooth à un smartphone et une tablette, est accusée d'écouter aux portes. Par sécurité, les personnes ayant en leur possession Cayla doivent impérativement la détruire au plus vite.
En charge du dossier, l'Agence fédérale des réseaux (l'équivalent de l'Arcep en France) exige des preuves de la destruction du jouet sous forme de photo avant/après. Ce cliché pourra d'ailleurs servir de preuve auprès du revendeur pour exiger un remboursement.
A défaut, une amende de 25.000 euros leur pendra au nez.
Commercialisée par la société américaine Genesis Toys, Cayla présente de nombreuses failles de sécurité. En effet, aucun code n'est exigé au moment de la connexion avec l'appareil et aucune notification n'est envoyée à l'utilisateur.
En France, la Cnil a été saisie du dossier, mais Cayla est toujours vendue dans les magasins et sur internet.

Mots clés liés : Allemagne, France, poupée, Cayla, Genesis Toys, espionnage, bluetooth, Cnil, Arcep, danger

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Allemagne21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Allemagne21.tv