Logo allemagne21.tv
Inscription Newsletter allemagne21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Des règles trop rigides face à la montée de la menace terroriste ? La France, l'Allemagne et trois autres pays membres de l'espace Schengen (Autriche, Danemark et Norvège) demandent d'assouplir les règles des rétablissements de contrôles aux frontières intérieures de la zone de libre-circulation, quand ils sont justifiés par des menaces sécuritaires. "Nous appelons la Commission à soumettre une proposition de législation pour amender les dispositions de l'article 25" du code Schengen, qui fixe les conditions pour rétablir temporairement des contrôles frontaliers quand il existe une "menace grave" en termes de sécurité, réclament les cinq pays dans un texte commun qui doit être présenté jeudi 14 septembre à Bruxelles. Parmi les modifications souhaitées, Emmanuel Macron et Angela Merkel souhaitent notamment que la période maximale de réintroduction de contrôles frontaliers, actuellement limitée à six mois (et à deux ans dans un cas exceptionnel), soit portée à deux ans (et exceptionnellement à quatre ans). Actuellement, dans l'espace Schengen, seule la France a réintroduit des contrôles à ses frontières en se basant sur le motif de la menace terroriste.

Contenu de la vidéo : Des règles trop rigides face à la montée de la menace terroriste ? La France, l'Allemagne et trois autres pays membres de l'espace Schengen (Autriche, Danemark et Norvège) demandent d'assouplir les règles des rétablissements de contrôles aux frontières intérieures de la zone de libre-circulation, quand ils sont justifiés par des menaces sécuritaires.
"Nous appelons la Commission à soumettre une proposition de législation pour amender les dispositions de l'article 25" du code Schengen, qui fixe les conditions pour rétablir temporairement des contrôles frontaliers quand il existe une "menace grave" en termes de sécurité, réclament les cinq pays dans un texte commun qui doit être présenté jeudi 14 septembre à Bruxelles.
Parmi les modifications souhaitées, Emmanuel Macron et Angela Merkel souhaitent notamment que la période maximale de réintroduction de contrôles frontaliers, actuellement limitée à six mois (et à deux ans dans un cas exceptionnel), soit portée à deux ans (et exceptionnellement à quatre ans). Actuellement, dans l'espace Schengen, seule la France a réintroduit des contrôles à ses frontières en se basant sur le motif de la menace terroriste.

Mots clés liés : Allemagne, France, contrôles frontaliers, frontières, Emmanuel Macron, Angela Merkel, Commission Européenne, Union Européenne, Schenghen, Autriche, Danemark, Norvège

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Allemagne21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Allemagne21.tv