Logo allemagne21.tv
Inscription Newsletter allemagne21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Après l’attaque à la camionnette à Münster faisant deux morts et une vingtaine de blessés, Emmanuel Macron a adressé "toutes ses pensées" aux victimes du drame qui a eu lieu dans le cœur historique de cette ville de 300.000 habitants du nord-ouest de l'Allemagne, samedi 7 avril. Dans l’après-midi, un déséquilibré mental a en effet ,foncé sur la terrasse d'un café-restaurant du quartier de Kiepenkerl, principalement fréquenté par des touristes. C’est sur Twitter que le Président français a exprimé sa solidarité avec l'Allemagne. "La France partage la souffrance de l'Allemagne", a-t-il réagi. Selon des informations recueillies par BFMTV, le ministère de l'Intérieur français se tient, de son côté, à la disposition des autorités allemandes pour toute aide qui pourrait être nécessaire, y compris la mobilisation des services de renseignement français. Pour le moment, "la police de Münster et de la Rhénanie du Nord-Westphalie travaillent maintenant dur pour clarifier la situation. Les autorités de sécurité fédérales sont en contact étroit avec les autorités régionales", a précisé le ministre de l’Intérieur allemand, Horst Seehofer.

Contenu de la vidéo : Après l’attaque à la camionnette à Münster faisant deux morts et une vingtaine de blessés, Emmanuel Macron a adressé "toutes ses pensées" aux victimes du drame qui a eu lieu dans le cœur historique de cette ville de 300.000 habitants du nord-ouest de l'Allemagne, samedi 7 avril. Dans l’après-midi, un déséquilibré mental a en effet ,foncé sur la terrasse d'un café-restaurant du quartier de Kiepenkerl, principalement fréquenté par des touristes.
C’est sur Twitter que le Président français a exprimé sa solidarité avec l'Allemagne. "La France partage la souffrance de l'Allemagne", a-t-il réagi.
Selon des informations recueillies par BFMTV, le ministère de l'Intérieur français se tient, de son côté, à la disposition des autorités allemandes pour toute aide qui pourrait être nécessaire, y compris la mobilisation des services de renseignement français.
Pour le moment, "la police de Münster et de la Rhénanie du Nord-Westphalie travaillent maintenant dur pour clarifier la situation. Les autorités de sécurité fédérales sont en contact étroit avec les autorités régionales", a précisé le ministre de l’Intérieur allemand, Horst Seehofer.

Mots clés liés : France, Allemagne, attaque camionnette, Keipenkerl, mort, Emmanuel Macron, blessés, Münster, Horst Seehofer, twitter

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Allemagne21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Allemagne21.tv